[Chronique] POUR CEUX QUI RESTENT de L.A. Witt

POUR CEUX QUI RESTENT de L.A. WITT

POUR CEUX QUI RESTENT

Auteure : L.A. Witt

Éditeur : MxM Bookmark

Pitch : Jay Warren a passé l’année à chercher le courage d’avouer à sa femme qu’il est gay. Pourtant, à chaque fois qu’il en trouve l’occasion, il se défile. Il a honte de le cacher en permanence et ne veut pas la blesser, mais son angoisse devient insupportable. Quand sa femme meurt brutalement, la culpabilité de Jay menace de l’engloutir. Scott Lawson, directeur de pompes funèbres, gère les familles des défunts quotidiennement, et il n’est que trop familier avec la difficulté de sortir du placard. Il offre à Jay toute la compassion et la compréhension dont il a besoin, et l’amitié qui en découle se mue rapidement, peut-être trop, en quelque chose de plus fort. Mais ne sont‐ils reliés que par le deuil, la culpabilité et la solitude ? Ou Scott sera‐t‐il lassé d’être utilisé comme une béquille émotionnelle avant que Jay ne réalise la chance qu’il a ?

Book2

 

J’avais très peur d’entamer cette lecture. Celles et ceux qui me suivent depuis longtemps savent que j’ai un rapport difficile avec le deuil, surtout qu’ici encore il s’agit d’un décès suite à un accident de voiture (ce qui me touche très très personnellement). Mais c’est une superbe histoire, des plus touchantes, qui m’attendait…

 

∴ Mon résumé ∴

 

Jay Warren est chez lui, il attend patiemment (ou presque) le retour de sa femme ; parce que, ce soir, il a quelque chose à lui dire. Un secret qui le consume depuis des années. Mais ce soir il va tout avouer à Misty, elle a le droit de savoir. Elle ne mérite pas de vivre ce mensonge, avec lui, avec un simulacre de mari, elle mérite d’être heureuse.

Alors ce soir c’est sûr, Jay va tout lui dire. Seulement Misty ne rentre pas. Sa femme , victime d’un dramatique accident de la circulation, décède.

Elle ne rentrera pas, il ne pourra jamais tout lui avouer. Et Jay ne supporte pas l’idée que Misty soit partie sans avoir su la vérité. Sans qu’il lui ai tout révélé de son homosexualité.

Et, si un jour le destin lui permettait de rencontrer quelqu’un, pourrait-il même s’autoriser de vivre pleinement l’amour, après avoir éhontément menti à sa femme ? Jay vit très mal le deuil et cette situation. C’est alors qu’il rencontre Scott Lawson, le directeur des pompes funèbres où repose sa femme. Celui-ci comprend très bien le chagrin de Jay d’avoir perdu sa femme, c’est son métier, mais aussi le secret qui le ronge. Scott s’est depuis longtemps ouvert sur son homosexualité et va alors soutenir Jay, lui être d’un grand réconfort.

 

Book2

 

∴ Mon avis ∴

 

Le deuil, oui, l’homosexualité, aussi, mais pas de lourdeur. Si le sujet vous effraie, sachez que la plume n’est absolument pas lourde, il y a même quelques sarcasmes et touches très drôle dans la narration.

« — Alors, euh… – Jim se racla la gorge en se dandinant sur sa chaise. – On a essayé de gérer tout ça pendant ton absence. – Il désigna mon ordinateur. – Je t’enverrai tout ce que j’ai fait. Comme ça tu pourras… vérifier.
— Merci. J’y jetterai un œil dès que j’en aurai terminé avec tous mes emails.
— Ouais. Pas de problème. – Il toussa à nouveau. – Donc tu… Tu reprends le boulot à temps plein, pas vrai ?
Parce que j’aurais pu reprendre à temps partiel ? Pourquoi personne ne me dit rien ?« 

Les personnages, la romance

J’en reviens à Jay et à Scott, les deux hommes vont se montrer très doux l’un envers l’autre, la douceur de l’amour, du vrai grand Amour. Celui auquel aspire Scott ? Si c’est le cas, les doutes persistent. Jay, malgré les bons moments passés avec Scott, se sent encore coupable. N’est-ce pas horrible vis-à-vis de sa femme ? N’est-ce pas trop tôt ? Et comment faire son coming-out, après ça ?

Quant à Scott, et on le comprend, il a peur de n’être qu’une épaule. Une simple passade afin que Jay oublie ses douleurs ?

« — […] c’est à moi de décider si je veux être ta béquille émotionnelle ou pas.
— Quoi ?
Je me retins de justesse de lever les yeux au ciel et une flopée de jurons.
— Tu n’es pas une béquille, Scott. Putain, à t’entendre, on dirait que je suis avec toi juste pour éviter de penser à Misty.
— Très bien. Alors dis-moi, est-ce que tu as déjà pensé à elle, depuis qu’on est ensemble […] »

 

 

Pour tout ceux qui restent est une tendre romance. Cette histoire ne vous emporte pas dans de gros tumultes, mais c’est dans une belle tendresse qu’elle vous bercera. La lecture est à la fois agréable et très touchante. J’ai été très sensible à aux deux hommes ; j’ai souvent une préférence pour celui qui narre l’histoire, mais ici, non. Scott est tout aussi profond et attachant que l’est Jay.

 

Un roman frappant de réalisme

Jay et Scott, leurs familles respectives, j’ai trouvé chaque personnage, chaque réaction, d’un réalisme époustouflant.

Si le twist concernant Misty n’est pas très surprenant, je m’y attendais, cela m’a tout de même fait chaud au cœur – J’aurais aimé la « rencontrer » de son vivant, cette femme était exceptionnelle ❤ et cela explique amplement tout le chagrin de Jay et de sa famille.

 

En résumé ?

Mes craintes n’étaient pas fondées. Dans ce roman l’écriture est douce et le deuil y est très bien traité. J’ai particulièrement apprécié comment L.A. Witt chérit ses personnages. Simplement magnifique. Je recommande.

signature

 

⭐⭐⭐⭐⭐
TRÈS BONNE LECTURE

Book2

 

NOTE GLOBALE ⭐⭐⭐⭐⭐

• Histoire ? ❤❤❤❤❤

• Originalité ? ⭐⭐⭐⭐

• Personnages ? ⭐⭐⭐⭐⭐

• Addictif ? ⭐⭐⭐⭐⭐

Publicités

3 réflexions sur “[Chronique] POUR CEUX QUI RESTENT de L.A. Witt

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s