[Chronique] LES VRAIS AMIS NE S’EMBRASSENT PAS SOUS LA NEIGE de Juliette BONTE

photo--lvansepsln1

 

les-vrais-amis

LES VRAIS AMIS NE S’EMBRASSENT PAS SOUS LA NEIGE

Auteure : Juliette BONTE

Éditeur : Collection&h

Pitch : Ils n’étaient pas censés s’aimer…
Dès leur première rencontre, une complicité naturelle les relie.
Dès leur premier fou rire, leur amitié devient une évidence.
Mais, lorsque le désir s’immisce entre eux, tout se complique…
Depuis qu’elle a menacé Luke avec une fourchette lors de leur première rencontre – épique –, Allison le considère très naturellement comme son meilleur ami. Il aime se moquer de son obsession pour les cookies maison et de sa façon de manger les hot-dogs ; elle adore l’écouter parler d’architecture et le remettre à sa place. Mais plus ils passent du temps ensemble, et plus Allison prend conscience que Luke est bien plus qu’un ami… À ses côtés, elle découvre de nouveaux sentiments, plus intenses, plus troublants. Des sentiments qu’elle ne devrait pas éprouver. Car Luke est le seul homme qu’elle n’a pas le droit d’aimer.

 

divider2bis

 

Ma première rencontre avec l’auteure a été Mon ex, sa copine, mon faux mec et moi, un énorme coup de cœur qui est devenu depuis mon livre-doudou, celui que je relis dès que ça ne va pas. Une plus drôle et tendre que j’avais très envie de retrouver.

 

résumé2

 

Allison vit à New York et travaille dans café. Entre les pâtisseries et les boissons chaudes, elle bavasse avec ses amis. Un sujet reviens toujours sur le tapis : son petit ami, Carl. Carl est un véritable carriériste New Yorkais qui, malheureusement pour la pauvre Allison, se révèle être plus proche du courant d’air que du petit ami idéal…

Sauf que Carl surprend Allison en lui proposant d’emménager avec lui ! Une proposition que la jeune femme, si elle avait écouté sa raison, aurait dû refuser ; mais elle accepte. C’est ainsi qu’elle fait la connaissance de Luke, le meilleur ami et associé de Carl, qu’elle prend pour un cambrioleur et qu’elle menace d’une fourchette. Ce qui est, en réalité, du Allison tout craché. Leurs rencontres suivantes sont tout aussi rocambolesques, et une amitié se créé entre eux.

Allison souffre de l’absence de Carl et Luke, qui se sens un peu concerné, tente d’égayer sa nouvelle amie.

Mais d’autres sentiments vont naître peu à peu entre Allison et Luke, des sentiments qu’ils s’interdisent. Parce qu’ils sont amis… juste amis, pas vrai ?

 

Avis2

 

LVANSEPSLNUne histoire douce et délicieuse sous la neige de New York. C’est quelque chose de familier et douillet. Pourtant, ce livre qui a su me surprendre.

J’ai retrouvé cet humour propre à l’auteure, avec des personnages gaffeurs, des situations burlesques et des références hilarantes. On y parle quand même -entre autres- des sœurs Kardashian et de How I Met Your Mother ! C’est drôle et mignon.

Vraiment, j’aime toute cette énergie qui ressort des personnages de Juliette Bonte. Ce roman ne m’a pas déçu de ce côté là. D’aucun côté, pour être franche. Les choses prennent leur temps mais on ne s’ennuie pas une seule minute, pas même une seconde.

Et puis, j’ai pris au moins 3kg à cause de tous ces cookies ! C’était délicieux. Enfin… Évitez juste les cacahuètes sur le beurre de cacahuètes, au cas où l’envie vous prendrait, je n’ai pas dormi pendant trois nuits ! Ahah.

Plus sérieusement, cette romance est addictive, très addictive. J’ai beaucoup aimé les personnages, Allison et Luke, bien sûr, mais aussi leurs amis. À l’exception de Carl, évidemment. Vous comprendrez.

Allison est naturelle, gaffeuse et terriblement attachante. Je m’étais beaucoup retrouvée en Chloé (Mon ex, sa copine, mon faux mec et moi) et je me suis tout autant retrouvée en Allison. Bien qu’elles restent différentes, soyons honnêtes, nous sommes entre nous, nous avons toutes un jour ou l’autre eu cet espoir vain que les choses pouvaient changer… Aussi, j’ai eu mal pour Allison. Mais j’ai aimé tous les rebonds de l’auteure — bon, d’accord, tous sauf un.

Et Luke, on en parle ? Il est sexy en diable, c’est certain. Mais c’est sa personnalité qui m’a le plus séduite. On part avec de lui l’image du tombeur, un classique, et puis Luke ne cesse de nous surprendre… ❤

Les romans où les personnages sont gauches, font des erreurs ou les mauvais choix sont de mes préférés et Les vrais amis ne s’embrassent pas sous la neige en est un exemple parfait.

signature

 

 

 

⭐⭐⭐⭐⭐
TRÈS TRÈS BONNE LECTURE

divider2bis

 

NOTE GLOBALE ⭐⭐⭐⭐⭐

• Histoire ? ⭐⭐⭐⭐⭐

• Originalité ? ⭐⭐⭐⭐⭐

• Personnages ? ❤❤❤❤❤

• Addictif ? ⭐⭐⭐⭐⭐

Publicités

3 réflexions sur “[Chronique] LES VRAIS AMIS NE S’EMBRASSENT PAS SOUS LA NEIGE de Juliette BONTE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s