[Chronique] LES ROSES CHEROKEES T1 de Lily HAIME

photo--1993

 

les-roses-cherokees-tome-1-1993

1993

Auteure : Lily HAIME

Éditeur : MxM Bookmark

Date de parution e-book : 5 décembre 2018

Date de parution broché : 7 janvier 2019

Pitch : « Tu as hérité de son rêve de liberté. Et Dieu sait à quel point il brise les cœurs dans cette famille, ce rêve-là… »
En 2018, Emy Callaghan, jeune éditrice à Boston, ouvre le premier de six carnets vieux de plus de vingt ans…
En 1993, Angel Mitchell revint à Harrison, petite ville côtière de la Caroline du Nord. Fief des Mitchell, l’une des familles les plus puissantes du pays. À vingt-deux ans, sorti major de sa promotion à Harvard, il en est le plus jeune héritier. Destiné à siéger au conseil d’administration de Mitchell Corp, et à épouser la fille du sénateur Preston, son avenir est déjà tout tracé. Il marchera sur les pas de son père, de son grand-père et de tous les Mitchell avant ça. Et s’il a du talent pour l’écriture, s’il remplit les vieux carnets de sa mère de ses nouvelles, c’est pour lui rendre hommage, elle qui écrivait tant de poésies. C’est aussi pour rester proche de lui, de ce garçon qu’il a aimé en secret des années plus tôt. Ce fils de pécheur, ce fils de Masboro Island.
Jay.
À Harrison, dans le sud conservateur, alors que l’homosexualité vient juste d’être retirée de la liste des maladies de l’OMS, alors que l’on parle encore du cancer gay, alors que les centres de conversions sont encore jugés comme une bonne solution, il n’y a aucune place pour les différences. De cet amour, Angel ne garde qu’un vieux polaroïd et un soir de pluie qui le hante encore. Le soir où Jay l’a protégé. Le soir où il s’est enfui, caché sous une capuche pour que personne ne puisse le reconnaître. Et si les années ont tissé cette haine envers les Mitchell, envers Angel, Jay ne l’a jamais trahi.
Aujourd’hui Angel voit les murs de son monde se resserrer autour de lui. Il étouffe. Et sa seule liberté reste ces mots qu’il écrit pour Jay.
Et les mots ont un pouvoir…
Les mots sont des ponts pour que d’un monde à l’autre on puisse toujours se retrouver.
« C’est lui, la rose Cherokee. La rose qu’on espère voir le matin, durant cet instant juste avant l’aube, lorsqu’on peut encore tout imaginer. Et tout rêver… »

[Service presse] Je remercie MxM Bookmark pour cette magnifique lecture, et pour leur confiance.

 

divider2bis

 

Auteure de – et j’en passe – Wild heart, des 101 choses à faire avant de mourir (A demi-mots T1), de Mathias ou encore de La lettre, Lily Haime est une plume prolifique de la romance gay qu’on ne présente plus !

 

résumé2

 

2018. Emy Callaghan est une jeune éditrice. Elle rêve d’obtenir sa revanche en tombant sur LE roman. Emy était jeune quand, à l’époque, encore stagiaire, elle s’était laissée détrousser de tout mérite par son supérieur. Aujourd’hui, elle bosse dur avec son fidèle assistant Liam. Liam qui, justement, déboule dans son bureau avec une énigmatique série de six vieux carnets trouvés aux archives. Des carnets qui, semble-t-il, n’ont pas été déposés par leur auteur… mais dans lesquels Emy se plonge malgré ses réticences.

Des carnets qui commencent en 1993 et dans lesquels Emy découvre l’histoire d’Angel Mitchell, et de Jay.

Les Roses Cherokees.

 

Avis2

 

Cette manière qu’ont les personnages d’exprimer leurs sentiments… C’est tellement bien écrit. Je suis passée par tout un tas d’émotions. À cause du contexte, évidemment, mais aussi à cause de cette plume qui colle si bien aux personnages. C’est brillant et profond et joli.

J’en suis à ce moment où je ne sais plus si c’est la plume qui est à la hauteur des personnages ou les personnages à la hauteur de la plume. Non seulement cela prouve que le job est fait mais cela montre aussi à quel point Lily Haime vient de placer la barre très haut. Très très haut.

*soupir*

 

On sent bien tout le poids de la situation. En 1993. Dans une petite ville du sud des états unis où l’homosexualité est incomprise. Pire, même.

Angel Mitchell, enfant d’une famille puissante et conservatrice, quitte prétentieusement mais brillamment Harvard pour terminer ses études dans la pure tradition familiale. Au grand dam de son professeur de Littérature, Angel regagne la Caroline du Nord. Car Angel est un Mitchell, son avenir est tout tracé. Mais le jeune homme a un secret, un secret qu’il a laissé derrière lui quelques années plus tôt. Jusqu’à ce qu’il le recroise. Ce garçon qui l’a aidé à garder son secret. Jay. Qui a tout endossé, seul, sans jamais le trahir. Jay, celui qui vient d’un monde diamétralement opposé au sien. Jay, qui est lui-aussi très doué pour l’écriture, mais loin d’être aussi privilégié qu’Angel… Privilégié… Entre homophobie, préjugés, conflits, conformisme, mariage et jalousie, Angel et Jay pourront-ils s’expliquer, s’avouer ? Malgré les bonnes âmes qui sont du côté des garçons, en 1993, tout était plus compliqué. Cela est parfaitement rendu par l’auteure.

 

En général les romans de Lily Haime ne me déçoivent pas, j’ai d’ailleurs deux chroniques en cours d’écriture, pour Smoke and mirrors T1 et pour À l’ombre de nos secrets, deux titres très différents que j’ai récemment beaucoup appréciés, mais celui-ci… celui-ci… il m’a complétement renversée.

La joliesse de l’écriture est partout, dans chaque mot de ce roman, à l’image de ce qui anime les personnages.

Jugez par vous-même :

« Le temps ralentit, interminablement.

J’aurais voulu apprendre à le retenir. Apprendre à garder certains moments intacts.

Mais rien n’y faisait. Ils finissaient toujours par s’abîmer. »

« — Elle t’aurait adoré, murmurai-je. Ma mère, Jay. Elle t’aurait vraiment adoré.

Elle aurait souri dès que j’aurais prononcé son nom, assise sur mon lit, me regardant griffonner dans ses carnets.

Elle m’aurait demandé ce que je ressentais pour lui.

Je lui aurais répondu que je n’en étais pas certain, mais qu’il se pourrait que ce soit ça, après tout, l’amour… »

« Je n’avais jamais été plus honnête qu’aujourd’hui avec elle. Je ne lui avais jamais donné autant de moi que dans ces quelques mots. Et j’aurais tellement voulu que ses yeux se mettent à briller, telles deux étoiles, qu’elle me promette qu’elle serait toujours là pour moi, pour mes rêves. J’aurais tellement voulu qu’elle m’avoue, qu’elle aussi, il lui arrivait d’espérer autre chose, d’être dépassée par ses désirs et rattrapée par ses envies.

Dis-moi quelque chose, la suppliai-je en silence.

Mais elle ne dit rien. »

Je pourrais continuer les citations pendant des heures, des heures et des heures – si je ne me canalisais pas.

Alors juste une dernière et promis, j’arrête.

« À cet instant, juste avant de basculer, tout parut si calme. D’une douceur infinie qui s’étirait autour de nous. Il n’y avait rien. Hormis ses lèvres qui frôlèrent les miennes. Mon souffle qui se coupa. Mes doigts s’agrippèrent aux siens, pour l’empêcher de me toucher, pour me préserver, pour me retenir.

Et puis, son regard plongea en moi, si loin que je n’eus plus d’endroit où me mettre à l’abri. Je ne pus plus me protéger de lui.

Sa bouche s’écrasa alors sur la mienne, m’arrachant un baiser. Oui, c’était ça : il me l’arracha pour que je n’aie plus aucun moyen de le nier. Pour que ça devienne une blessure qu’il serait le seul à m’avoir causée. Que je ne sois plus capable, jamais, de l’oublier. Pour que je perde tout. Mon nom. Mon âme. Mon cœur. Pour que je lui donne tout. »

 

J’aime beaucoup trop Angel et Jay, beaucoup trop.

Ce premier tome finit plutôt bien, je vais survivre jusqu’au tome 2, mais… je dois vous dire que je suis inquiète quant à ce tome 2. Mon cerveau ne peut pas s’empêcher de passer en mode drama. C’est tout moi. Et j’espère me tromper, au moins un peu.

 

En bref ?

Cette lecture est magnifique, un vrai bijou – et le mot n’est pas assez fort. C’est un bijou tant par la forme que par le fond. Un monument, je n’exagère pas.

signature

 

 

 

🦄🦄🦄🦄🦄
LICORNESQUE

divider2bis

 

A paraître en avril 2019, le tome 2 (2/2)

dont la couverture est toujours aussi sublime, poétique

1997

– la capuche, baissée, les fleurs, ouvertes. LE détail ? –

 

NOTE GLOBALE 🦄🦄🦄🦄🦄

• Histoire ? 🦄🦄🦄🦄🦄

• Originalité ? ⭐⭐⭐⭐⭐

• Personnages ? 🦄🦄🦄🦄🦄

• Addictif ? 🦄🦄🦄🦄🦄

 

Publicités

9 réflexions sur “[Chronique] LES ROSES CHEROKEES T1 de Lily HAIME

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s